X sexe com histoire sexe soeur

x sexe com histoire sexe soeur

Lança sa soeur, Julie, en rentrant dans le salon Je lui dis Bonjour, me fait la bise et on commence à discuter. Elle, sa soeur, et moi. Après avoir discuté, et mangé, toute la nuit devant la télé Sofi demanda à ce qu'on aille nous coucher. Julie rejoignit sa chambre et Sofi la sienne, moi avec elle Je ne me suis pas présenté: Je sors avec Sofi depuis, maintenant 4 mois.

On fréquente la même école et c'est sa soeur, Julie qui est dans la même classe que moi, qui me présenta sa soeur Sofi. Deux soeurs toutes les deux jolies, séduisantes. Et puis, il n'est pas correct de s'imaginer des trucs sur la soeur de sa copine Me disait Sofi en riant doucement. Je lui répondais en lui embrassant le cou et cherchant à lui caresser l'entre jambe.

Milles baisers dans le cou, accompagnés de quelques lèches, et la main lui caressant tous le corps faisait gémir, doucement, Sofi. Je retire la couverture qui nous cache, et me voilà en caleçon sur elle. Elle porte juste un long tee-shirt et rien en dessous. Hmmm - ça t'excite mon cochon? Me chuchote elle à l'oreille. Je lui remonte le haut et commence à lui masser les seins, lui pince, mord, et suce les tétons.

Et j'allais mettre deux doigts à l'intérieur de son sexe, elle gémissait de plus en plus fort et se mordait les lèvres pour éviter de crier. Je descends jusqu'en bas et lui lèche le tout en écartant ses lèvres, puis lui pénètre le trou avec ma langue. Je profite de sa mouille qui coule encore sur mes doigts pour lui faire glisser un doigt dans son anus, elle ne peut résister et lâche un cri.

Elle devient folle, commence à se caresser les seins, et parfois, de ses mains, tire ma tête à son entre jambe que je puisse tous manger. Je retire mon caleçon, ma queue pointe et la présente à Sofi. Elle commence par me caresser les boules et me lécher la bite avant de la prendre dans la bouche tout en la branlant, je lui passe les mains dans les cheveux et je ne peux m'empêcher de gémir.

Après quelques minutes de fellation, et de râles, je me retire et allonge Sofi sur le dos, sur le lit. Je me présente face à son trou, la queue toute dure. Dit elle en rougissant. Disait elle avec difficulté tandis que je commençais mes vas et viens. Un moment j'ai sentis une présence, il y a quelqu'un: Merde, me dis je. C'est Julie, elle s'asseya sur le lit juste à coté de la tête de Sofi, sa soeur, que je pénétrais.

Elle me sourit et regarde mon sexe allant et venant dans la chatte de sa soeur, la situation ne la gène pas et je continue. Disait Sofi avec difficulté, arrête. Lui répondit Julie en lui caressant le sein gauche. J'accélérais mes vas et viens en soulevant les jambes de Sofi, et Julie rassurait sa soeur en lui massant les seins. Doucement, elle commença à se caresser en fixant ma queue. Je retourne Sofi, à quatre pattes, et reprend mes vas viens, elle était trop excitée, déchaînée, et ne pensait pas à se retourner vers nous.

Julie se rapprocha, caressa le cul de sa soeur avant d'y mettre un doigt, puis deux - Hmm! C'est trop bon, cria Sofi en se retournant et remarquant que c'est soeur qui la doigtait, c'est trop bon Julie, gémissait-elle.

A mateurs de littérature sexy, vous trouverez sur HDS de nombreuses histoires de sexe vécues ou romancées. Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels. L a newsletter d'histoires de sexe Inscrivez-vous à la lettre d'information.

Voir toutes les histoires de sexe de cet auteur. Faites d'HDS votre page de démarrage. Pour la première fois. Dans la zone rouge. Leurs parents devant partir faire un safari au Kénia demandent à ma femme de bien vouloir prendre Cathy chez nous. Samedi matin à 8h, Nathalie, médecin aux urgences, part pour sa garde de Week-end en me faisant un bisou et en me disant: Je rentre sans bruit dans sa chambre et je me faufile à poil sous ses draps.

Elle entre dans la chambre, une serviette autour de la tête et une autre autour de son petit corps menu. Je lui caresse les seins, elle ne se dégage pas. Ils gonflent au contact de ma bouche. Mais dis donc, voilà une petite chatte bien mouillée! Je stimule son clitoris, elle gémit. Je soulève le drap et devant ses yeux écarquillés je lui dis: Tu peux toucher, ça ne mord pas. Je lui prends la main pour la guider vers ma queue impatiente de se faire branler par cette main innocente.

Je la pénètre avec mon majeur tout en continuant à lui exciter le clito avec mon pouce. Je la renverse sur le lit pour enfouir ma tête entre ses jambes. Je la trouve bien docile pour une pucelle. Ma langue explore cette chatte vierge. Elle gémit, se cambre. Je présente mon gland sur sa vulve trempée, elle se raidit. Je pousse légèrement, il entre et elle pousse un cri strident!

Son hymen a cédé. Je vais te faire du bien. Je lui soulève le bassin et la pénètre plus profond encore. Je sens que je bute contre son utérus. Elle se met à crier, mais cette fois de plaisir. Je sors précipitamment pour lui envoyer quelques giclées de ma semence sur ses jolis seins ronds. Elle me demande de lui montrer les jouets et pose des questions concernant certains. Je lui pénètre la chatte sans mal et commence à la limer tout pendant que je lui masse sa rondelle serrée.

...

Sexe Vivastreet sex dans l islam


x sexe com histoire sexe soeur


Cria t-elle en poussant la porte Sofi arriva, me dit bonjour en me faisant la bise. Et pas de conneries! Demandais je en allant m'asseoir. Lança sa soeur, Julie, en rentrant dans le salon Je lui dis Bonjour, me fait la bise et on commence à discuter. Elle, sa soeur, et moi.

Après avoir discuté, et mangé, toute la nuit devant la télé Sofi demanda à ce qu'on aille nous coucher. Julie rejoignit sa chambre et Sofi la sienne, moi avec elle Je ne me suis pas présenté: Je sors avec Sofi depuis, maintenant 4 mois. On fréquente la même école et c'est sa soeur, Julie qui est dans la même classe que moi, qui me présenta sa soeur Sofi. Deux soeurs toutes les deux jolies, séduisantes.

Et puis, il n'est pas correct de s'imaginer des trucs sur la soeur de sa copine Me disait Sofi en riant doucement. Je lui répondais en lui embrassant le cou et cherchant à lui caresser l'entre jambe.

Milles baisers dans le cou, accompagnés de quelques lèches, et la main lui caressant tous le corps faisait gémir, doucement, Sofi. Je retire la couverture qui nous cache, et me voilà en caleçon sur elle. Elle porte juste un long tee-shirt et rien en dessous. Hmmm - ça t'excite mon cochon? Me chuchote elle à l'oreille. Je lui remonte le haut et commence à lui masser les seins, lui pince, mord, et suce les tétons.

Et j'allais mettre deux doigts à l'intérieur de son sexe, elle gémissait de plus en plus fort et se mordait les lèvres pour éviter de crier. Je descends jusqu'en bas et lui lèche le tout en écartant ses lèvres, puis lui pénètre le trou avec ma langue. Je profite de sa mouille qui coule encore sur mes doigts pour lui faire glisser un doigt dans son anus, elle ne peut résister et lâche un cri. Elle devient folle, commence à se caresser les seins, et parfois, de ses mains, tire ma tête à son entre jambe que je puisse tous manger.

Je retire mon caleçon, ma queue pointe et la présente à Sofi. Elle commence par me caresser les boules et me lécher la bite avant de la prendre dans la bouche tout en la branlant, je lui passe les mains dans les cheveux et je ne peux m'empêcher de gémir. Après quelques minutes de fellation, et de râles, je me retire et allonge Sofi sur le dos, sur le lit. Je me présente face à son trou, la queue toute dure. Dit elle en rougissant. Disait elle avec difficulté tandis que je commençais mes vas et viens.

Un moment j'ai sentis une présence, il y a quelqu'un: Merde, me dis je. C'est Julie, elle s'asseya sur le lit juste à coté de la tête de Sofi, sa soeur, que je pénétrais. Elle me sourit et regarde mon sexe allant et venant dans la chatte de sa soeur, la situation ne la gène pas et je continue.

Disait Sofi avec difficulté, arrête. Lui répondit Julie en lui caressant le sein gauche. J'accélérais mes vas et viens en soulevant les jambes de Sofi, et Julie rassurait sa soeur en lui massant les seins.

Quand je me retournais, elle avait enlever sa veste, son pull et n'etait plus que en top. Elle portait ce jour la une mini-jupe tres courte blanche. Elle me demanda soudament: Ne sachant quoi dire je repondis: Moi aussi je te trouve plutot beau tu sais, elle dit. Se mettant a l'aise sur mon lit, elle ecarta un peu les jambes laissant apparaitre un beau de son string blanc sous sa jupe.

Elle me dis de venir s'assoir a coter d'elle. C'est ce que je fis, puis elle s'assit sur mes fesses et commenca a me masser. C'etait bon, puis elle m'enleva mon t shirt et me massa encore. Apres quelques minutes elle me dit: Elle enleva son top et resta en soutif, ses seins magnifiques etaient la, juste devant moi. Je la massais pendant 2 minutes puis elle se retourna, elle me pris mes mains et massa avec mes mains ses seins.

Puis elle m'embrassa a coeur joie. Elle m'enleva mon pantalon, puis mon boxer et commenca a tater ma bite. Elle la pris alors dans la bouche et me pippa d'excellance. On sentait qu'elle avait l'habitude. Elle pompa ba queue jusqu'a ce que je n'en peuve plus, et je lui ejacula dans la bouche. Cette cochonne avala tout. Je lui enleva maintenant son soutif et lui lecha et mordilla les tetons.

A mon tour, je lui enleva sa jupe et son string. Sans attendre je commencai a lui lecher la chatte. Je lui bouffait son minou tout mouiller, puis intrduit ma langue dans son intimiter.

Elle adorait ca puis me dit: Je la coucha sur le dos et commencai a la penetrer. Elle criait, moi aussi. Puis je me couchai et elle s'assis sur ma bitte. Son liquide feminin me degoulinai sur les couisses, c'etait une sensation geniale.


Video sexe jeune Vidéos de sexe kerala


x sexe com histoire sexe soeur

Xx sexe photo sex gratuit


On fréquente la même école et c'est sa soeur, Julie qui est dans la même classe que moi, qui me présenta sa soeur Sofi. Deux soeurs toutes les deux jolies, séduisantes. Et puis, il n'est pas correct de s'imaginer des trucs sur la soeur de sa copine Me disait Sofi en riant doucement. Je lui répondais en lui embrassant le cou et cherchant à lui caresser l'entre jambe.

Milles baisers dans le cou, accompagnés de quelques lèches, et la main lui caressant tous le corps faisait gémir, doucement, Sofi. Je retire la couverture qui nous cache, et me voilà en caleçon sur elle. Elle porte juste un long tee-shirt et rien en dessous.

Hmmm - ça t'excite mon cochon? Me chuchote elle à l'oreille. Je lui remonte le haut et commence à lui masser les seins, lui pince, mord, et suce les tétons. Et j'allais mettre deux doigts à l'intérieur de son sexe, elle gémissait de plus en plus fort et se mordait les lèvres pour éviter de crier.

Je descends jusqu'en bas et lui lèche le tout en écartant ses lèvres, puis lui pénètre le trou avec ma langue. Je profite de sa mouille qui coule encore sur mes doigts pour lui faire glisser un doigt dans son anus, elle ne peut résister et lâche un cri. Elle devient folle, commence à se caresser les seins, et parfois, de ses mains, tire ma tête à son entre jambe que je puisse tous manger.

Je retire mon caleçon, ma queue pointe et la présente à Sofi. Elle commence par me caresser les boules et me lécher la bite avant de la prendre dans la bouche tout en la branlant, je lui passe les mains dans les cheveux et je ne peux m'empêcher de gémir. Après quelques minutes de fellation, et de râles, je me retire et allonge Sofi sur le dos, sur le lit. Je me présente face à son trou, la queue toute dure.

Dit elle en rougissant. Disait elle avec difficulté tandis que je commençais mes vas et viens. Un moment j'ai sentis une présence, il y a quelqu'un: Merde, me dis je. C'est Julie, elle s'asseya sur le lit juste à coté de la tête de Sofi, sa soeur, que je pénétrais. Elle me sourit et regarde mon sexe allant et venant dans la chatte de sa soeur, la situation ne la gène pas et je continue.

Elle me demanda soudament: Ne sachant quoi dire je repondis: Moi aussi je te trouve plutot beau tu sais, elle dit. Se mettant a l'aise sur mon lit, elle ecarta un peu les jambes laissant apparaitre un beau de son string blanc sous sa jupe. Elle me dis de venir s'assoir a coter d'elle. C'est ce que je fis, puis elle s'assit sur mes fesses et commenca a me masser.

C'etait bon, puis elle m'enleva mon t shirt et me massa encore. Apres quelques minutes elle me dit: Elle enleva son top et resta en soutif, ses seins magnifiques etaient la, juste devant moi. Je la massais pendant 2 minutes puis elle se retourna, elle me pris mes mains et massa avec mes mains ses seins. Puis elle m'embrassa a coeur joie. Elle m'enleva mon pantalon, puis mon boxer et commenca a tater ma bite. Elle la pris alors dans la bouche et me pippa d'excellance.

On sentait qu'elle avait l'habitude. Elle pompa ba queue jusqu'a ce que je n'en peuve plus, et je lui ejacula dans la bouche. Cette cochonne avala tout.

Je lui enleva maintenant son soutif et lui lecha et mordilla les tetons. A mon tour, je lui enleva sa jupe et son string. Samedi matin à 8h, Nathalie, médecin aux urgences, part pour sa garde de Week-end en me faisant un bisou et en me disant: Je rentre sans bruit dans sa chambre et je me faufile à poil sous ses draps. Elle entre dans la chambre, une serviette autour de la tête et une autre autour de son petit corps menu. Je lui caresse les seins, elle ne se dégage pas. Ils gonflent au contact de ma bouche.

Mais dis donc, voilà une petite chatte bien mouillée! Je stimule son clitoris, elle gémit. Je soulève le drap et devant ses yeux écarquillés je lui dis: Tu peux toucher, ça ne mord pas. Je lui prends la main pour la guider vers ma queue impatiente de se faire branler par cette main innocente.

Je la pénètre avec mon majeur tout en continuant à lui exciter le clito avec mon pouce. Je la renverse sur le lit pour enfouir ma tête entre ses jambes. Je la trouve bien docile pour une pucelle. Ma langue explore cette chatte vierge. Elle gémit, se cambre. Je présente mon gland sur sa vulve trempée, elle se raidit.

Je pousse légèrement, il entre et elle pousse un cri strident! Son hymen a cédé. Je vais te faire du bien. Je lui soulève le bassin et la pénètre plus profond encore. Je sens que je bute contre son utérus. Elle se met à crier, mais cette fois de plaisir.

x sexe com histoire sexe soeur